Events

Hour of code: Apprendre un peu de la magie du codage à Sarajevo

La programmation c’est comme de la magie. Pour les enfants et les jeunes, il ouvre de nouveaux domaines à explorer, leur enseigne la créativité et la résolution de problèmes.

January 09 2015

Ils disent que la programmation c’est comme de la magie. Pour les enfants et les jeunes, il ouvre de nouveaux domaines, mondes à explorer, leur enseigne la créativité et la résolution de problèmes. Il leur enseigne aussi que l'esprit humain est notre plus grand atout et qu'il n'y a rien que nous ne pouvons accomplir si ce n'est pour en faire bon usage.

Infobip a sauté sur l'occasion pour ouvrir ses portes dans le cadre de l'initiative "Hour of Code", un mouvement mondial d'enseignement de programmation pour des dizaines de millions d'étudiants dans plus de 180 pays. Notre travail consiste à connecter les entreprises et les personnes, mais la connexion n’est pas seulement la technologie dont nous sommes fiers, nous avons aussi la responsabilité de transférer ce savoir aux jeunes générations.

A ce stade, l'apprentissage du code est tout simplement de comprendre comment le monde fonctionne.

Chris Bosh star de la NBA, qui a également participé au projet code.org

En effet, nous pouvons leur apprendre beaucoup sur la façon dont le monde fonctionne mais avec la bonne incitation dès le départ, il y a tellement plus qu’ils seront en mesure de nous enseigner. Le plan était simple, les développeurs Dino Bico, Admir Okovic et Edin Fazlic devait fournir une heure avec une introduction sur le codage à 35 élèves de l'école primaire Hasan Kikic à Sarajevo, et démystifier la science informatique et montrer qu’il est à la portée de tous de créer un peu de magie avec des lignes de code.


Pour les débutants, il s’agissait de simuler un codage avec des tasses et programmer un robot imaginaire appelé "Zed" qui avait arrangé les tasses dans des dispositifs tactiques de football. Ensuite, les étudiants divisés en deux groupes ont fait de la reverse engineering, en essayant de décrypter la programmation de l'autre équipe qui leur avait donné un aperçu de la mise en œuvre du code et les différences dans la logique de programmation. En un claquement de doigt, l'heure est passée beaucoup trop vite, si bien que notre équipe a prolongé son séjour pour répondre à des tonnes de questions provenant de ces oreilles avides.

C’était vraiment une expérience fascinante. Ces étudiants ont un potentiel incroyable, ils ont tous participé avec joie et ont soulevé des questions intelligentes. Nous avons eu une explosion de réponses à chaque question avec autant d'informations que nous avons pu y mettre dedans. Nous sommes donc impatients de poursuivre dans cette voie parce que quand vous voyez quelque chose de ce genre, il est impossible de revenir en arrière.

Edin Fazlic Infobip

Comme prévu, grâce à la coopération dédiée de la directrice de l'école et des instances directrices, les étudiants ont attrapé la programmation à deux mains et n’ont jamais lâché. Et pourquoi devraient-ils? La plupart des enfants aiment créer des choses, et le code leur vient aussi naturellement que de jouer au basket. Pour nous, c’est juste leur donner la possibilité de jouer.