Products

Préparez-vous pour la messagerie B2B et les bots

Les meilleures pratiques ne sont pas effrayantes, en fait elles ont beaucoup de sens.

February 20 2017

Croyez-le ou non, les bots de messagerie intelligents ne sont pas dernier cri. Les essais sur les bots intelligents ont commencé dans les années 1950.

Aujourd’hui, quelle est la différence ?

Aujourd’hui, vous n’avez pas besoin d’un doctorat en informatique pour créer un bot pour Facebook Messenger. C’est aussi simple que ça. Les bots sont tendances parce qu’ils sont faciles à maîtriser, que ce soit en matière de bureautique d’affaires (ou personnelle).

C’est la bonne nouvelle.

La moins bonne est que la plupart des gens n’ont jamais interagi avec un bot de messagerie auparavant. Lorsqu’il s’agit des meilleures pratiques à suivre en matière de bots, nous sommes en terrain inconnu. Nous essayons de déterminer comment construire des bots incroyables, mais entre-temps, nous construisons des bots dignes de ce nom.

LES BOTS À MESSAGERIE REPRÉSENTENT UN EXPLOIT

Actuellement, il y a beaucoup de battage médiatique autour des chatbots. Chris Messina a affirmer que 2016 serait l’année du « commerce conversationnel ». Nous pouvons dire que l’année dernière marquait le prélude de la révolution du commerce conversationnel, mais qu’il nous reste encore du chemin à parcourir. Lorsqu’il a été demandé à Chris si 2017 serait l’année durant laquelle les bots se généraliseraient, sa réponse fut tout simplement : « Non ». Il est encore trop tôt pour affirmer si les bots se généraliseront ou non, toutefois ils sont certainement en phase d’adoption précoce en termes d’échéance technique. La généralisation, même l’adoption par la majorité précoce, n’est pas d’actualité.

Cependant, cela ne veut pas dire que les bots ne sont pas importants dès à présent ni que vous devriez les ignorer. C’est le moment de faire des essais avec les bots de messagerie, de déterminer ce qui fonctionne pour votre entreprise et comment les gens interagiront avec les bots. Faire des essais maintenant vous permettra de battre la concurrence à long terme.

TL ; DR DANS LES MEILLEURES CONDITIONS : NOUS DEVONS AIDER LES GENS À COMPRENDRE CETTE NOUVELLE INTERFACE

Il existe quelques bonnes publications à propos des meilleures pratiques dans le domaine des chatbots (19 meilleurs bons gestes pour élaborer des chatbots, Le guide ultime des chatbots : Pourquoi perturbent-ils l’expérience utilisateur et les meilleurs gestes pour l’élaboration, et Les bots sont géniaux ! Les humains ? Pas tant que ça.) et en résumé, certaines nous échappent encore.

Il existe quelques très bons messages à propos des meilleures pratiques à adopter sur un chatbot. Voici quelques éléments repris par tous les messages :

  • S’exprimer avec un langage clair
  • Faire preuve d’humour, sans trop en abuser
  • S’exprimer de manière cohérente
  • Bien conseiller et aider les gens afin de les orienter

Et en conclusion, étant donné que pour la plupart des gens, il s’agit d’une toute nouvelle manière de communiquer par ordinateur, se souvenir que certains auront besoin d’un léger temps d’adaptation.

Prenez par exemple le bot du Wall Street Journal, qui vous donne les nouvelles et les titres sur Facebook Messenger. Si vous n’êtes pas également utilisateur de Facebook Messenger, vous vous en fatiguerez vite (souvent au bout de quelques semaines) et n’aurez plus envie de recevoir de mises à jour. Cela pourrait vous prendre du temps, autant de temps qu’il faut pour lire la publication des 19 meilleurs gestes à adopter, pour apprendre qu’un bête menu d’hamburger pourrait vous donner tous les renseignements que vous cherchez.

Facebook Messenger menu for getting to extra commands

Et voilà. Simple comme bonjour, n’est-ce pas ? Il vous faut absolument l’apprendre. Vous devez vous habituer à chercher ce menu pour obtenir de l’aide pour les forums. Comme pour le clic droit de la souris, tapoter une fois ou deux, et tous ces autres gestes qui sont devenus une seconde nature pour nous à présent. Nous prendrons du temps à assimiler les interfaces de forum. Vous souvenez-vous avoir appris à quelqu’un comment faire un clic simple, un double-clic, et cliquer-glisser avec la souris, à l’époque ?

Exactement.

Pour y arriver, nous allons avoir besoin de temps. Il y aura peut-être d’affreux bots, à vous faire arracher les cheveux, mais entre-temps, d’autres vous donneront l’impression d’entendre un concert divin. Nous devons tirer des leçons des deux.

NOUS AVONS DÉJÀ PARCOURU CE CHEMIN

Nous savons tous les deux que nous avons déjà parcouru ce chemin. Nous avons traversé les époques point-com, Web 2.0, celle des réseaux sociaux, et à présent l’époque post-réseaux sociaux sans encombre. Les fondateurs d’Infobip étaient pionniers de la messagerie SMS en A2P (application à personne) et ont participé à la création des meilleures pratiques en messagerie mobile que nous suivons aujourd’hui. Les bots à messagerie et les forums n’ont rien de différent. À l’époque, nous n’avions aucune idée de ce qui allait marcher. Nous sommes allés au culot — comment j’aimerais employer cette technologie — et l’avons adaptée tout le long. C’est aussi simple que ça. Ensemble, nous déterminons les meilleurs pratiques en chemin.

DOIS-JE CONSTRUIRE MON PROPRE BOT ?

Du bot Messina de Chris Messina au tutoriel d’Esther Crawford sur comment faire votre propre bot, les gens sont légions à créer leurs propres bots pour gérer leurs communications personnelles. Devriez-vous en faire autant ?

Probablement pas.

Oh, ne croyez pas que ce n’était pas tentant d’en créer un pour cette publication. Ne pensez pas que la publication d’Esther n’a pas servi d’inspiration et de tentation. C’était le cas. Mais en ce moment, à moins d’avoir une raison valable pour laquelle vous voulez un bot (comme Chris et Esther), ne perdez pas votre temps pour ça.

Pas pour l’instant.

D’un autre côté, si vous croyez que votre entreprise pourrait profiter d’un bot, et que vous souhaitez faire quelques essais, lancez-vous. En fait, lancez-vous et envoyez-nous le lien à editorial@infobip.com. Nous adorions la découvrir.

COMMENCER TOUT DE SUITE OU ATTENDRE ?

Pas facile, comme question. En élaborant cette publication, nous avons presque pingé nos concepteurs pour voir s’ils pouvaient faire un bot pour notre service développement des ventes. Et si les gens pouvaient commencer à nous parler de marketing ominicanal, de livraison par SMS, et de comment vous aider à travers Facebook Messenger ? Et si c’était possible ?

Et si nous pensions à la stratégie et au projet en premier, avant de proposer cette idée.

Ah, juste, l’élaboration. Bonne idée.

UN PROJET POUR CONCRÉTISER

Et voici comment nous allons finir cette publication. Pas en lançant un appel à l’acte. Pas avec de grandes prochaines étapes à suivre. Si vous pensez concevoir un bot à messagerie ou un chatbox pour les affaires, commencez par élaborer un projet. Commencez par la raison pour laquelle vous souhaitez commencer à utiliser un chat élaboré à partir de là.

Et, bien entendu, si vous voulez nous parler de vos projets, n’hésitez pas à prendre contact.

VOULEZ-VOUS DISCUTER DE BOTS ?

Contactez-vous