Careers

Voici comment le Campus développeurs m’a aidé dans mon travail

Voici comment le Campus développeurs d'Infobip nous a aidés à devenir de meilleurs codeurs.

August 16 2016

Aussi difficile et exigeante que puisse être une université (spécialement du point de vue d'un étudiant), malheureusement, elle n'est pas conçue pour préparer qui que ce soit à une carrière professionnelle. Vous pourriez écrire un affreux bout de code non lisible et obtenir tout de même de bonnes notes— du moment que le code fonctionne. Ce n’est pas très utile lorsqu'il s'agit de débuter une carrière ou de décrocher un emploi.

Heureusement pour nous, le Campus développeurs Infobip nous a beaucoup aidés à améliorer nos compétences en matière d'écriture de code et à devenir de bien meilleurs développeurs. Toute l'équipe expérimentée d'ingénieurs logiciel était là pour nous guider et — après quelques semaines de travail et de dévouement intense —nous avons appris à faire les choses comme de réels développeurs.

INGÉNIERIE LOGICIELLE 102

Nous sommes entrés dans une classe du Campus comme étudiants avec un fort désir d'apprendre et pas d'expérience réelle et nous nous sommes révélés être de bons candidats pour les emplois que nous occupons aujourd'hui. Nous n'avons pas seulement appris à programmer mais aussi à utiliser des outils que tout développeur devrait connaitre. Nous n'avons fait qu'effleurer la surface de certains outils vus à l'université, pour d'autres, nous ne savions même pas qu'ils existaient jusqu'au ce que nous assistions au Campus développeurs.

Pour un ingénieur logiciel expérimenté, cela va sembler idiot, mais la chose la plus importante dont on nous a parlé est Git. Git est un outil de base, mais l'utiliser nous permet de ne pas nous sentir perdus et de savoir par où commencer lorsqu'on arrive dans un bureau. Pendant les premiers jours du Campus développeurs, nous avons passé beaucoup de temps à préparer notre espace de travail, nous responsabiliser ou organiser les modifications faites à notre code, à naviguer entre les divisions et apprendre comment utiliser Git sans équipe de développement. Ce sont des compétences assez simples à apprendre et presque naturelles, mais seulement une fois que vous avez fait l'effort de les apprendre.

Pour un groupe de nouveaux développeurs non-java, la lecture de l'infrastructure technologique ainsi que lectures Sprint ont été très utiles, de la même façon que l'étaient celles de Git. Nous avions une meilleure image de la technologie qu'utilise les entreprises, et plus important encore, comment ces technologies sont utilisées, quels environnements de développement sont fréquemment utilisés, ainsi que les astuces pour utiliser les outils sans rien perdre.

Pour la première fois, la raison pour laquelle nous avions besoin de modèles de conception et la manière de les utiliser dans un contexte de problèmes réels devenaient claires. Nous avons commencé à penser à la manière d'écrire et de construire un code lisible, facile à comprendre et simple à entretenir pour tous ceux qui doivent l'utiliser après nous.

Prenez le schéma de la chaîne de responsabilité, par exemple. Celle-ci s'est avérée très pratique lorsque j'ai eu besoin de restructurer ce que mon équipe appelait « la face sombre de notre projet ». Le moment où j'ai terminé ce Sprint a été le moment où j'ai apprécié les connaissances que le Campus m'a le plus apportées.

Aldin Kiselica Ingénieur logiciel, Infobip

C'EST (PAS) SEULEMENT UNE QUESTION DE TECHNOLOGIE

« Le Campus développeurs n'est pas qu'une question de technologie.
Ce qui nous a plu le plus c'est que dès le premier jour, tout le monde, vraiment tout le monde, était amical et patient avec nous. Nos collègues — ou mentors à ce moment-là — savaient comment nous aider et nous encourager. Ils nous ont constamment encouragés à poser des questions, donner des avis concernant toutes sortes d'exemples pratiques, trouvant même le temps de glisser une plaisanterie de temps en temps.

La plupart d'entre nous se connaissait depuis des années avant de venir au Campus développeurs, il était donc très facile de se faire des ami(e)s et de s'intégrer à l'entreprise et à sa culture. Il est très facile d'être un Infobipper, si vous essayez.
Nous avons appris à faire des commentaires et à en recevoir en retour et combien il était important qu'ils soient minutieux sur le travail de nos collègues ; combien leur effet a un impact important pour l'amélioration du travail d'équipe et la communication.

Aujourd'hui, six mois après le campus, nous sommes une preuve vivante que « bon départ rime avec bon travail », parce que nous faisons toujours partie de cette fabuleuse famille Infobip, acquérant des connaissances, passant un super moment et exploitant chaque jour notre potentiel. »

Les participants au Campus développeurs, Sarajevo 2015 Voici comment le Campus développeurs m'a aidé dans mon travail

TRAVAILLEZ AVEC INFOBIP DÈS AUJOURD'HUI

POSTULEZ DÈS MAINTENANT